Entre les visites de la femme de ménage…

J’aime vivre à Montréal. Malgré ses nids de poule, ses contrats publics gonflés, un développement urbain assez anarchique, sa structure de gouvernance ingérable, Montréal, c’est chez moi. Il y a tant de choses à apprécier.

Et je ne comprends pas que les citoyens qui vivent ici avec moi ne prennent pas plus soin de leur chez soi. Trois cas m’exaspèrent au plus haut point.

  1. Les propriétaires de chiens qui ne ramassent pas les excréments de leur toutou.
  2. Les gens qui déposent leurs vidanges et leur recyclage n’importe où, n’importe quand.
  3. Les fumeurs qui jettent leurs mégots de cigarette par terre.

Tous ces gens, quand ils sont dans leur logis, assis dans leur salon, reproduisent-ils ces comportements?  J’en doute fort.

Alors, pourquoi est-ce différent dans l’espace public? Pourquoi se permettent-ils de souiller l’environnement commun de tous les citoyens alors qu’ils ne se le permettraient pas chez eux?

  • Parce qu’ils ne savent pas que tous ces comportements sont dégueu?
  • Parce qu’ils sont paresseux?
  • Parce que l’individualisme prend le dessus?
  • Parce que les contraintes du civisme le plus primaire leur sont insoutenables?
  • Parce que personne ne les voit?
  • Parce que «c’est la job des cols bleus»?
  • Toutes ces réponses?
elfes_maison_Dobby_HP7
Dooby, elfe de maison

Certes, j’aimerais que les cols bleus en fassent plus (oui, oui, on paie assez de taxes, je sais…). Mais concrètement, à moins d’avoir un elfe de maison, il est impossible d’imaginer avoir une propreté parfaite.

D’ailleurs, même les gens qui en ont une font un minimum d’entretien eux-mêmes entre les visites de leur femme de ménage.

Alors, je refuse d’abdiquer ou de céder au fatalisme. Armée de la conviction qu’on doit tous faire sa part, je suis donc en campagne de sensibilisation dans mon quartier. J’ai préparé quelques affichettes que je pose à des endroits critiques dans l’espoir de voir mon — notre — environnement s’améliorer.

affiche_caca_chien vidanges

Ça vous inspire? Allez, je vous donne une petit coup de main en vous fournissant les fichiers de deux affiches (avec le Word éditable aussi, si vous souhaitez ajuster le message à votre quartier pour l’horaire de collecte des vidanges ou toute autre particularité):

Et que le civisme règne!

panneau_ville_caca_chien


Au sujet de Geneviève

Conseillère en communications auprès de la Société québécoise d’information juridique (SOQUIJ), mes temps libres sont partagés entre le cyclisme en solitaire ou avec Équipe SOQUIJ, le bénévolat auprès de la Fondation les P’tits Lutins, la bouffe, la gestion de ma copropriété, les voyages, et la réalisation de sites Internet à contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *